Maternelle:Deux jours extraordinaires en forêt!

Nous sommes partis à l’aventure avec Mme Marie et son papa, Monsieur Marc. A peine arrivés dans le bois, nous avons cherché un « camp » pour les repas, les moments de collation.
Super, une cabane était en cours, et près de celle-ci un énorme arbre couché sur le sol où nous pouvions rassembler nos sacs. Nous avons d’emblée relevé nos manches pour embellir cette cabane, qui est très vite devenue notre endroit préféré. Durant les deux jours, on y a pris notre repas et nos collations.
Nous avons fait diverses activités : cache-cache super rigolo au cours duquel nous n’avons pas eu peur de prendre les feuilles mortes et l’humus dans nos mains pour en respirer l’odeur de la forêt, l’odeur de la terre.
Nous avons ensuite « marché dans le ciel, au sommet des arbres » grâce à un miroir que nous mettions sur le bout du nez (vertige assuré).
Activité suivante, le PMP (petit milieu personnel), chacun a choisi un arbre et tout ce qui entourait cet arbre est devenu propriété privée, « ma propriété privée ».
J’ai touché, j’ai senti, je me suis couché, je me suis assis et surtout, j’ai fait silence, j’étais tout seul dans la nature, sans peur.
La palette du peintre était au programme, nous avons recherché toutes les nuances de couleurs dans notre environnement.
Le retour à la maison fut apprécié pour reposer mes petites jambes qui ont parcouru 7km300.

Deuxième jour, nous retrouvons avec impatience notre cabane pour ensuite continuer les activités, nous avons joué avec plaisir au cache-cache « senteur », nous avons pu refaire l’activité des miroirs de façon individuelle cette fois.
Nous avons reconstitué des feuilles d’arbres coupées en deux et découvert une différence entre les résineux et les feuillus.
Par deux, nous avons décidé qui serait l’aveugle et qui serait le guide pour cette prochaine activité. Les yeux bandés, l’aveugle s’est laissé guider vers un arbre qu’il a touché ainsi que la végétation autour. De retour au point de départ, l’aveugle a retiré le bandeau des yeux pour partir à la recherche de son arbre. Nous avons ensuite fait une activité extraordinaire, deux par deux, nous nous sommes à tour de rôle recouvert entièrement de feuilles, ainsi couchés, nous avons admiré le ciel et la frondaison. Nous avons apprécié la chaleur des feuilles. Nous avons tellement aimé que Monsieur Marc a bien voulu réitérer l’activité. Nous avons clôturé notre journée dans le bois par le petit milieu personnel.
Nous avions à ce jour 6km500 au compteur ! On dormira encore bien ce soir, c’est sûr ! Les deux journées se sont terminées par une histoire de Monsieur Marc.
Quelle formidable aventure, vivement la semaine prochaine !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.